Publicité

sante-dz - Guide de la santé en Algérie - Acceuil

Infos Utiles

La vie est trop courte et votre santé est trop précieuse


Actualités

Les marqueurs biologiques du COVID-19

Il est connu que les populations ayant plus de risques de développer des formes graves de Covid-19 sont les personnes âgées et celles présentant des comorbidités comme l’hypertension artérielle ou le diabète. Des personnes sans facteurs de risque peuvent également contracter le Covid-19 et développer une forme grave, sans explication précise. Il est également connu que le taux de mortalité évolue en fonction de l’âge mais une équipe de scientifiques de Wuhan a voulu savoir s'il existait des signes prédictifs de mortalité chez les malades, peu importe leur âge et leur sexe, car une évaluation clinique précise et précoce de la gravité de la maladie est vitale pour les services hospitaliers.

  • La maladie de Kawasaki, ou syndrome de Kawasaki, est une vascularité, c’est-à-dire une pathologie inflammatoire qui affecte la paroi des vaisseaux sanguins, notamment ceux des artères coronaires. Cette maladie a été identifiée pour la première fois en 1967 par le pédiatre japonais Tomisaku Kawasaki. Très rare chez les adolescents et les adultes, elle est la principale cause de maladie cardiaque chez les enfants dans les pays industrialisés. En l’absence de traitement, elle peut se compliquer d’anévrismes coronaires et entraîner de graves séquelles cardiaques, voire la mort.

  • la pression intraoculaire ou tension de l’oeil est mesurée. Cet examen rapide et indolore permet de dépister des maladies comme le glaucome.

Conseils

Eviter un point de côté

Votre séance d’échauffement en jogging commence bien. Mais après quelques minutes, une douleur brutale survient au niveau de l’abdomen: c’est un point de côté, douleureux, qui oblige parfois à arrêter de courir. De façon surprenante, ce phénomène n’est pas encore bien compris. Mais les spécialistes sont au moins d’accord sur un point: avoir un point de côté de temps en temps n’est absolument pas le signe d’une maladie sous-jacente. Que savons-nous exactement sur ce phénomène? Comment éviter d’en avoir?

Votre séance d’échauffement en jogging commence bien. Mais après quelques minutes, une douleur brutale survient au niveau de l’abdomen: c’est un point de côté, douleureux, qui oblige parfois à arrêter de courir. De façon surprenante, ce phénomène n’est pas encore bien compris. Mais les spécialistes sont au moins d’accord sur un point: avoir un point de côté de temps en temps n’est absolument pas le signe d’une maladie sous-jacente. Que savons-nous exactement sur ce phénomène? Comment éviter d’en avoir?

Les maladies des gencives constituent le premier motif de chute des dents chez l'adulte. A l'origine de ces problèmes, on trouve une mauvaise hygiène bucco-dentaire, un déséquilibre alimentaire ou de simples changements hormonaux. Pour garder un sourire éclatant, mieux vaut soigner ses gencives tout autant que ses dents.
Prendre soin de ses gencives, c'est avoir une bonne hygiène bucco-dentaire ! Différentes règles, appliquées au quotidien, peuvent vous aider à garder des gencives, et plus généralement, une bouche en bonne santé ! En appliquant quelques soins bucco-dentaires simples, vous pouvez agir contre la plaque dentaire, responsable de nombreux problèmes gingivaux et autres caries dentaires. Il est très important de consulter votre dentiste régulièrement. En effet, un examen professionnel peut identifier les premiers signes de problèmes de gencives, même s'ils ne sont pas évidents, ce qui vous permet d'agir avant que cela ne s'aggrave.
Maladies des gencives : parodontite ou gingivite ?
Qu'il s'agisse d'une gingivite ou d'une parodontite, le saignement des gencives est souvent le seul symptôme détectable par le patient. Il importe donc toujours de consulter son dentiste pour poser un diagnostic :

• Dans le cas de la gingivite, l'inflammation de la gencive est locale. Elle est donc moins douloureuse et surtout réversible ;

• A l'inverse, en cas de parodontite c'est toute la structure de soutien de la dent, ou parodonte, qui peut être atteinte et l'inflammation se propage en profondeur. La situation est alors plus douloureuse et irréversible.
Mais dans les deux cas, ce sont les bactéries de la plaque dentaire qui sont responsables.
Facteurs de risque d'apparition des problèmes parodontaux
• Hygiène bucco-dentaire insuffisante : Si la plaque dentaire n'est pas éliminée régulièrement, les bactéries qui la composent se retrouvent au niveau de la racine de la dent et produisent des enzymes capables d'endommager l'attache épithéliale (qui relie la pointe de la gencive à la dent) et d'induire une inflammation ;
• Tabac, alcool et alimentation déséquilibrée : En favorisant l'accumulation de la plaque dentaire, ils potentialisent le risque d'inflammation gingival ;
• Alimentation trop peu solide : L'absence de mastication limite l'activité musculaire et fragilise ainsi les tissus de soutien. Ce qui encourage les troubles parodontaux ;
• Changements hormonaux survenant pendant la grossesse : Les nombreuses modifications hormonales de la femme enceinte augmentent et exagèrent la réaction des gencives aux enzymes libérées par les bactéries de la plaque ;
• Récession gingivale : Si les gencives n'adhèrent plus aux dents, des poches retenant la nourriture et la plaque dentaire peuvent se former entre la gencive et les dents ;
• Réduction du flux salivaire : L'âge, la prise de certains médicaments ( antihistaminiques, antidépresseurs, diurétiques...) ou les maladies ayant une action sur les glandes salivaires peuvent conduire à une sécheresse buccale qui complique l'élimination de la plaque dentaire.

Comment pouvez-vous vous protéger contre les problèmes de gencives?
La clé d'un traitement réussi consiste à éliminer et à contrôler l'accumulation de plaque dentaire grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne.
Limitez le grignotage et les aliments sucrés
D'abord, sachez que l'alimentation et l'hygiène bucco-dentaire sont directement liées. Limitez les aliments et les boissons sucrées ainsi que le grignotage entre les repas, pour faire barrière au développement des bactéries favorisant les caries et les autres problèmes dentaires. Quotidiennement, privilégiez les aliments riches en fluor (certaines eaux, chocolat noir riche en cacao (au moins 70 %), sel enrichi en fluor...) et en calcium (légumes verts, laitages, sardine...).
Brossez-vous les dents deux fois par jour minimum !
Le brossage des dents, réalisé avec une brosse à dents manuelle ou électrique, est indispensable à la prévention des troubles buccaux. Pour un brossage efficace, adoptez le matériel adéquat : une brosse à dents à petite tête et à poils souples, pour ne pas agresser la gencive, et un dentifrice antibactérien. Après chaque repas, brossez vos dents pendant deux minutes, au minimum deux fois par jour. Lorsqu'on ne peut pas se brosser les dents après un repas (déjeuner au restaurant, dîner chez des amis...), on se rince la bouche avec de l'eau. On peut également mâcher un chewing-gum sans sucre, la mastication aidant à sécréter de la salive (qui neutralise l'acidité buccale) et à renforcer les gencives. Autre geste à pratiquer facilement à tout moment: se masser les gencives avec la langue, en la passant devant et derrière les dents, sur les gencives et même sur le palais, pendant environ 1 minute.
Nettoyez les espaces entre les dents avec du fil dentaire
Chaque jour, après le brossage, passez du fil dentaire (ou une brossette) entre les dents pour déloger la plaque dentaire et les débris alimentaires coincés dans des zones difficiles d'accès pour la brosse. La bonne technique : coupez suffisamment de fil dentaire, enroulez ses extrémités autour de vos index. Tendez le fil avec vos pouces et faites-le glisser doucement de bas en haut entre vos dents.
Utilisez un bain de bouche en complément du brossage
Antibactérienne, purifiante, protectrice... À chaque besoin une formule de bain de bouche différente. Le bain de bouche est destiné aux personnes souffrant d'un problème buccal en particulier (irritation des gencives, mauvaise haleine...). Véritable complément du brossage des dents, le bain de bouche ne le remplace pas ! Souvent, il apporte des actifs absents ou très peu présents dans les dentifrices. Prenez la dose recommandée dans votre bouche, laissez agir le produit pendant 30 secondes et recrachez

Les troubles du langage et leurs conséquences sur la communication ont des retentissements tellement importants sur la personnalité aux plans : affectif, scolaire, social, professionnel et même culturel, qu'il devient indispensable de prendre en compte sérieusement  cette nouvelle dimension qu'est : la prévention et le dépistage.

La rage en Algérie continue de se manifester. Malgré toutes les mesures prises pour éliminer le risque rabique, cette infection mortelle entraîne annuellement entre 15 à 20 cas cliniques et près de 120.000 cas de morsures d'animaux. Depuis Janvier 2018, 11 décès causés par la rage ont été enregistrés en Algérie, Pourtant, les risques ou encore les moyens de s'en prémunir restent pour une bonne partie de nos concitoyens, totalement méconnus.

Dans le but d'apporter davantage d'éclaircissements sur la prévention contre cette maladie, une journée de formation et d'information sur la rage a été organisée avant-hier à l'Institut national de santé publique (Insp) à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la rage le 28 Septembre.

Les membres du comité d'experts composé entre autres d'épidémiologistes et d'infectiologues, ont tenté à travers leurs interventions de donner au grand public de meilleures notions sur le sujet, à des fins de sensibilisation. Ces derniers ont au préalable, longuement insisté sur l'importance du volet préventif contre cette infection.

Quels sont les animaux qui peuvent transmettre la rage ? Et comment se fait cette transmission ? Que faut-il faire en cas de morsure ?

L'émission d'aujourd'hui traite de ce sujet encore mal connu, des premiers signes de la maladie virale dont les troubles du comportement. Car une fois la rage déclarée, la mort est malheureusement inévitable, et c'est là, que la prévention prend toute son importance.

Bonne écoute !

Voir tous

L'examen de cinquième constitue le premier examen officiel de la vie d'un enfant, la pression psychologique faite par l'école, la société mais surtout l'entourage de ce dernier peut être parfois énorme pour un enfant de 10 ans. Comment l'encourager sans trop en faire? Une émission télé consacrée à ce sujet d'actualité et qui intéresse beaucoup les parents dont les enfants sont en classe d'examen, et qui sont souvent encore plus stressés que leur propre progéniture.
Quels sont les conseils des spécialistes à une semaine de l'examen ? Pour savoir cela, nous vous invitons à regarder cette émission télévisée et à la partager largement autour de vous pour qu'un maximum de personnes puissent en bénéficier.


Dans le monde on compte près de 40 millions de personnes vivant avec le VIH (Virus immunodéficience humain), et en Algérie on dénombre près de 11 000 personnes séropositives.
Cet épisode de SantéMAG ouvre une fenêtre de sensibilisation contre le VIH SIDA, et aborde les modes de transmission, les moyens de prévention, les traitements, et comment vivre au quotidien avec cette infection?
Les invités du jour sont:
Pr Fatiha RAZIK chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital El Hadi Flici (ex El KATTAR) et vice présidente de l'association APCS de lutte contre le VIH SIDA.
Ainsi qu'un témoin séropositif pour raconter son combat avec cette infection.

Tous

Les maladies des gencives constituent le premier motif de chute des dents chez l'adulte. A l'origine de ces problèmes, on trouve une mauvaise hygiène bucco-dentaire, un déséquilibre alimentaire ou de simples changements hormonaux. Pour garder un sourire éclatant, mieux vaut soigner ses gencives tout autant que ses dents.
Prendre soin de ses gencives, c'est avoir une bonne hygiène bucco-dentaire ! Différentes règles, appliquées au quotidien, peuvent vous aider à garder des gencives, et plus généralement, une bouche en bonne santé ! En appliquant quelques soins bucco-dentaires simples, vous pouvez agir contre la plaque dentaire, responsable de nombreux problèmes gingivaux et autres caries dentaires. Il est très important de consulter votre dentiste régulièrement. En effet, un examen professionnel peut identifier les premiers signes de problèmes de gencives, même s'ils ne sont pas évidents, ce qui vous permet d'agir avant que cela ne s'aggrave.
Maladies des gencives : parodontite ou gingivite ?
Qu'il s'agisse d'une gingivite ou d'une parodontite, le saignement des gencives est souvent le seul symptôme détectable par le patient. Il importe donc toujours de consulter son dentiste pour poser un diagnostic :

• Dans le cas de la gingivite, l'inflammation de la gencive est locale. Elle est donc moins douloureuse et surtout réversible ;

• A l'inverse, en cas de parodontite c'est toute la structure de soutien de la dent, ou parodonte, qui peut être atteinte et l'inflammation se propage en profondeur. La situation est alors plus douloureuse et irréversible.
Mais dans les deux cas, ce sont les bactéries de la plaque dentaire qui sont responsables.
Facteurs de risque d'apparition des problèmes parodontaux
• Hygiène bucco-dentaire insuffisante : Si la plaque dentaire n'est pas éliminée régulièrement, les bactéries qui la composent se retrouvent au niveau de la racine de la dent et produisent des enzymes capables d'endommager l'attache épithéliale (qui relie la pointe de la gencive à la dent) et d'induire une inflammation ;
• Tabac, alcool et alimentation déséquilibrée : En favorisant l'accumulation de la plaque dentaire, ils potentialisent le risque d'inflammation gingival ;
• Alimentation trop peu solide : L'absence de mastication limite l'activité musculaire et fragilise ainsi les tissus de soutien. Ce qui encourage les troubles parodontaux ;
• Changements hormonaux survenant pendant la grossesse : Les nombreuses modifications hormonales de la femme enceinte augmentent et exagèrent la réaction des gencives aux enzymes libérées par les bactéries de la plaque ;
• Récession gingivale : Si les gencives n'adhèrent plus aux dents, des poches retenant la nourriture et la plaque dentaire peuvent se former entre la gencive et les dents ;
• Réduction du flux salivaire : L'âge, la prise de certains médicaments ( antihistaminiques, antidépresseurs, diurétiques...) ou les maladies ayant une action sur les glandes salivaires peuvent conduire à une sécheresse buccale qui complique l'élimination de la plaque dentaire.

Comment pouvez-vous vous protéger contre les problèmes de gencives?
La clé d'un traitement réussi consiste à éliminer et à contrôler l'accumulation de plaque dentaire grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne.
Limitez le grignotage et les aliments sucrés
D'abord, sachez que l'alimentation et l'hygiène bucco-dentaire sont directement liées. Limitez les aliments et les boissons sucrées ainsi que le grignotage entre les repas, pour faire barrière au développement des bactéries favorisant les caries et les autres problèmes dentaires. Quotidiennement, privilégiez les aliments riches en fluor (certaines eaux, chocolat noir riche en cacao (au moins 70 %), sel enrichi en fluor...) et en calcium (légumes verts, laitages, sardine...).
Brossez-vous les dents deux fois par jour minimum !
Le brossage des dents, réalisé avec une brosse à dents manuelle ou électrique, est indispensable à la prévention des troubles buccaux. Pour un brossage efficace, adoptez le matériel adéquat : une brosse à dents à petite tête et à poils souples, pour ne pas agresser la gencive, et un dentifrice antibactérien. Après chaque repas, brossez vos dents pendant deux minutes, au minimum deux fois par jour. Lorsqu'on ne peut pas se brosser les dents après un repas (déjeuner au restaurant, dîner chez des amis...), on se rince la bouche avec de l'eau. On peut également mâcher un chewing-gum sans sucre, la mastication aidant à sécréter de la salive (qui neutralise l'acidité buccale) et à renforcer les gencives. Autre geste à pratiquer facilement à tout moment: se masser les gencives avec la langue, en la passant devant et derrière les dents, sur les gencives et même sur le palais, pendant environ 1 minute.
Nettoyez les espaces entre les dents avec du fil dentaire
Chaque jour, après le brossage, passez du fil dentaire (ou une brossette) entre les dents pour déloger la plaque dentaire et les débris alimentaires coincés dans des zones difficiles d'accès pour la brosse. La bonne technique : coupez suffisamment de fil dentaire, enroulez ses extrémités autour de vos index. Tendez le fil avec vos pouces et faites-le glisser doucement de bas en haut entre vos dents.
Utilisez un bain de bouche en complément du brossage
Antibactérienne, purifiante, protectrice... À chaque besoin une formule de bain de bouche différente. Le bain de bouche est destiné aux personnes souffrant d'un problème buccal en particulier (irritation des gencives, mauvaise haleine...). Véritable complément du brossage des dents, le bain de bouche ne le remplace pas ! Souvent, il apporte des actifs absents ou très peu présents dans les dentifrices. Prenez la dose recommandée dans votre bouche, laissez agir le produit pendant 30 secondes et recrachez

Quand il fait trop chaud dehors, et que la régulation de la température du corps se fait mal, l’organisme peut vite être en danger. Voici les aliments à privilégier en cas de fortes chaleurs pour aider le corps à faire face.

BLOC-NOTE

Dossier Coronavirus

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.