Publicité

sante-dz - Actualités - Cancer du sein: l'EMEA donne une autorisation provisoire au Tyverb de GSK

Cancer du sein: l'EMEA donne une autorisation provisoire au Tyverb de GSK

Cancer du sein: l'EMEA donne une autorisation provisoire au Tyverb de GSK

L'agence européenne du médicament (EMEA) a accordé une autorisation provisoire de mise sur le marché européen au Tyverb pour le traitement des cancers du sein avancés, au  laboratoire britannique Glaxo Smith kline (GSK)  qui fabrique le produit.

Il s'agit d'un médicament oral innovant qui fonctionne en pénétrant dans la cellule cancéreuse en inhibant les protéines EGFR et HER2 responsables de la croissance de la tumeur. Normalement associé à la capecitabine (Xeloda de Roche) il permet de ralentir la progression de la tumeur et des métastases au cerveau. Ce traitement est donné aux femmes qui n'ont pas été sensibles au traitement chimiothérapique et à l'Herceptine (laboratoires Roche, Genentech).

Les effets secondaires les plus fréquents sont des diarrhées, nausées et vomissements et des éruptions cutanées.

L'autorisation provisoire d'un an renouvelable accordée par l'EMEA signifie que l'agence estime que l'intérêt pour le public du médicament prévaut sur le fait que des données supplémentaires sont encore attendues pour l'obtention de l'autorisation définitive.

Le Tyverb est déjà autorisé aux Etats-Unis sous le nom de Tykerb, et en Suisse. La molécule correspondante, Lapatinib, est autorisée aussi en Nouvelle-Zélande, Corée du Sud et dans certains pays d'Amérique du Sud et du Moyen-Orient. Des dossiers sont déposés au Canada et dans un certain nombre d'autres pays en Asie, en Amérique Latine et au Moyen-Orient.


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.