Publicité

sante-dz - Conseils - Musique : des bienfaits sur la santé

Musique : des bienfaits sur la santé
  • Article

Musique : des bienfaits sur la santé

La musique parle le langage de chacun, celui de l'émotion. Peut-elle aussi améliorer nos performances ? Les scientifiques ont montré ses effets bénéfiques sur l'intelligence, la douleur, la mémoire mais aussi le sport.

Dès la naissance, le bébé reconnaît les morceaux de musiques préférés de ses parents, la musique l’apaise et éveille également l'ensemble de ses fonctions cérébrales et physiques. Elle lui permet également de ressentir des émotions.

Le soir, lors du coucher, il est d’ailleurs recommandé de lui faire écouter, une musique qu'il a déjà entendu ou une berceuse par exemple ; la musique améliore la qualité du sommeil sur tous les plans. Elle facilite l’endormissement, diminue le nombre de réveils, augmente la durée du sommeil et l’impression de repos1.

La musique classique aide l'enfant à se concentrer, à développer la faculté d'écouter, et à mieux appréhender le monde qui l'entoure.  

La musique déstresse :

Les neuroscientifiques ont montré comment la musique nous touche et modifie certaines de nos réactions physiologiques. Par exemple, l’écoute d’une musique au rythme rapide augmente le rythme du cœur et de la respiration. Une musique joyeuse et calme aura naturellement l’effet inverse2.

Au-delà du rythme cardiaque, d’autres indicateurs de stress peuvent être modulés. Chez des bébés de 6 mois, 20 minutes de chant et d’interaction maternelle régulent le taux de cortisol, l’hormone du stress3. Les adultes bénéficient aussi de cet effet relaxant. Une étude a montré qu’écouter une musique zen après un stress intense stoppait l’augmentation du taux de cortisol4.

Un anti-douleur sans effets secondaires :

 Si la musique fait vibrer nos tympans, elle est aussi très bonne pour notre bien-être et notre santé, les capacités cognitives, et parfois même, la maladie. Une étude dans ce sens a montré que des patients souffrant de douleurs chroniques, se voyait atténuer celles-ci en écoutant de la musique à raison d'une heure par jour. L'atténuation pouvait être de l'ordre de 21%. 

Les états dépressifs associés aux douleurs ont aussi eu une régression de l'ordre de 25% 

La musique alliée de notre mémoire:

Depuis des siècles, l’homme se sert de la musique pour se souvenir. A l’image des ménestrels du Moyen Âge qui transmettaient l’histoire à travers les chansons. 

les émotions jouent un rôle crucial pour la mémorisation5. En nous touchant au plus profond de nous-mêmes, la musique nous aide à nous souvenir de qui nous sommes et de ce que nous avons vécu.

La musique booste nos performances :

Pour mesurer l’effet de la musique sur nos capacités, une équipe de recherche américaine a fait grimper 60 volontaires, de 10 à 80 ans, sur des vélos d’appartement, après leur avoir fait écouté un extrait musical doux ou rythmé (de type techno). Puis, les participants avaient 2 minutes pour pédaler de toutes leurs forces. Résultat : ceux qui avaient écouté de la musique, quel que soit son rythme, établissaient une meilleure performance que ceux qui n’avait pas bénéficié d’un extrait sonore6.

 

En résumé, une petite sélection des bienfaits de la musique sur le corps et l'esprit :

La musique...

  • Adoucit la dépression
  • Nous met de bonne humeur 
  • Facilite la créativité
  • Apaise la douleur
  • Développe la mémoire
  • Diminue l'anxiété des patients atteints de cancer
  • Aide pendant une opération chirurgicale
  • Nous rend euphorique

 

Vous l’avez compris, la musique s’écoute à chaque instant, et sans modération !

  

Références bibliographiques

1. Patrick Gomez and Brigitta Danuser Relationships Between Musical Structure and Psychophysiological Measures of Emotion. Emotion 2007, Vol.7, No.2,377-387
2. Shenfield T and al. Maternal Singing Modulates Infant Arousal. Psychology of Music October 2003 vol. 31 no. 4 365-375
3. Khalfa, S., Dalla Bella, S., Roy, M., Peretz, I., & Blondin, J. P. (2003). Effects of relaxing music on salivary cortisol level after psychological stress. Annals of the New York Academy of Science, 999, 374-376
4. de Niet G, Tiemens B, et al. Music-assisted relaxation to improve sleep quality: meta-analysis. J Adv Nurs. 2009; 65(7):1356-64.

5. Becker N et al. Mellow and frenetic antecedent music during athletic performance of children, adults and seniors". Perceptual and motors skills, 1994,79,1043-1046.

6. Kensinger E and Corkin S. "Memory enhancement for emotional words : are emotional words more vividly remembered than neutral words ?" Memory and Cognition 2003, 31(8), 1169-1180.


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.