Publicité

sante-dz - Conseils - Aid el adha : Comment allier plaisir et sécurité !

Aid el adha : Comment allier plaisir et sécurité !
  • Article

Aid el adha : Comment allier plaisir et sécurité !

Chaque année, des centaines de personnes sont admises aux urgences médico-chirurgicales des différents CHU du pays durant les deux jours de l'Aïd al-Adha pour des blessures dues à la mauvaise manipulation des objets tranchants intervenant dans le sacrifice et des complications de maladies chroniques.

Quels sont les gestes à adopter afin de passer une fête agréable et sans accident, et quels sont les aliments à consommer avec modération en particulier pour les malades chroniques ?

Voici des conseils qui pourraient vous sauver la vie !

Le maniement des accessoires tranchants (couteaux, haches) intervenant dans le sacrifice de l’Aïd provoque des blessures légères le plus souvent au niveau des mains. Mais parfois les cas ne manquent pas de gravité. Chaque année des personnes, notamment des enfants sont victimes d’innombrables cas d’incendie, d’accidents de coupure et de brulures et à des indigestions, selon les médecins de garde au niveau de ses structures.

Les autres cas admis dans les CHU durant l'Aïd sont liés à des complications de maladies chroniques comme le diabète, l'hypertension artérielle et l'asthme, les malades ayant la goutte, le cholestérol et les triglycérides élevés.

Alors comment faire pour passer un Aid el adha sans risquer sa vie ?

  • Un maximum de prudence lors de la manipulation des outils utilisés lors du sacrifice (couteaux, hache, chalumeux...).
  • La manipulation notamment des couteaux, haches et chalumeaux doit répondre à des consignes de sécurité, c'est à dire que ces outils doivent être placés hors de la portée des enfants et conservés dans leurs étuis.
  • Eviter la consommation du mouton. Et comme vous allez bien sure en manger, donc avec modération !
  • Il faut impérativement manger des crudités et des légumes. Gardez en tête les bonnes habitudes alimentaires !
  • Utiliser de l’huile d’olive (qui a des propriétés hypoglycémiantes entre autres) pour l’assaisonnement de vos salades ou la marinade de vos viandes.
  • Pour les épices, diminuer le sel ,sont permis le cumin, paprika, gingembre, safran, curcuma, carvi, graines d'anis et fenouil. Les mélanges d’épices utilisés (comme Ras El Hanout), sont très forts, leur emploi doit être très réduit ; 
  • Eviter autant que possible l'utilisation du beurre rance "Smen" qui est très fort, et qui peut engendrer des crises digestives et élever la pression artérielle.
  • Par contre, le CITRON qui est hypoglycémiant et digestif et toutes les herbes natures ou sèches peuvent être utilisées à volonté ( persil, coriandre, thym, laurier romarin...) 
  • Il ne faut pas faire de sieste, mais plutot de la marche après les repas de l'aid qui sont souvent bien trop riches.
  • Diversifier son alimentation au maximum pendant l’Aïd. Manger un fruits en fin de repas et de la salade par exemple, permet d’éliminer les nombreuses graisses contenues dans la viande. De même, privilégier le citron au sel dans les assaisonnements évite d’ingurgiter du sodium en trop grande quantité, et ainsi de se prémunir contre un taux de cholestérol trop élevé.
  • Prendre le temps de manger, préférer la viande bien cuite et faire une petite promenade digestive d’après-repas sont également de bons réflexes à avoir pour passer de bonnes fêtes. 
  • Pour la viande que vous garderez, si elle n'est pas consommée durant les deux jours de l'aid, préférez sa congélation afin d'éviter qu'elle ne pourrisse.*

Quoi qu'il en soit, on ne mangera pas de viande de mouton plus de 3 jours consécutifs ;) Aid Moubarak !

 


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.