Publicité

sante-dz - Actualités - Transpiration excessive -hyperhidrose-

Transpiration excessive -hyperhidrose-

Transpiration excessive -hyperhidrose-

La transpiration ou sudation est produite par les glandes sudoripares, ce qui régule la température interne de l'organisme : l'évaporation entraîne en effet un refroidissement de la peau. Son excès (hypersudation ou hyperhidrose) peut cependant être gênant en particulier dans les relations sociales. L'hyperhidrose peut être généralisée à toute la surface corporelle ou à certaines zones  sensibles au toucher (paumes, plantes, aisselles, visage). L'odeur est due à la prolifération de bactéries.

Il existe deux types de glandes sudoripares : 

  • Les glandes sudoripares eccrines qui sont les plus nombreuses : 2 millions. Elles sont situées sur tout le corps mais surtout au niveau des paumes de la main, des plantes de pied, de la poitrine et le front. La sueur émise par ces glandes est inodore et composée d’eau, de sels minéraux et d’acide lactique et elle joue un rôle dans la thermorégulation corporelle.
  • Les glandes sudoripares apocrines : moins nombreuses, elles sont situées au niveau des aisselles, de l’anus, des mamelons et de la région ombilicale. De taille plus grosse que les glandes eccrines, elles possèdent un conduit qui débouche au niveau d’un follicule pileux. La sueur produite est alors constituée d’eau, de sels minéraux, d’acide lactique mais aussi de lipides, de phéromones, d’urée et d’ammoniaque et présente donc une odeur plus marquée.

On parle de transpiration excessive lorsqu’elle devient incommodante. Cette  transpiration peut être localisée (mains, aisselles, pied, visage..) ou généralisée avec une hyperhidrose qui touche alors l’ensemble du corps.

Il existe cependant deux types d’hyperhidrose : 

  • La première est dite primaire : c’est la plus fréquente et cette hyperhidrose n’est reliée à aucun problème de santé.
  • L’hyperhidrose secondaire est due à un problème de santé ou une pathologie qui provoque alors des sueurs abondantes. Ces pathologies peuvent être des infections diverses, une hyperthyroïdie, un diabète, une hypoglycémie soudaine ou encore des bouffées de chaleur liées à la ménopause. Une exposition chronique ou aigüe à un solvant chimique peut également provoquer des symptômes d’hyperhidrose.

Un adulte produit environ un demi litre à un litre de sueur par jour mais un adulte dans certaines circonstances particulières (forte chaleur, activité physique intense), peut en produire jusqu’à 3 litres. La transpiration est un phénomène physiologique et naturel indispensable à l’organisme pour lui assurer sa régulation thermique, l’élimination des déchets métaboliques mais aussi pour nous assurer une protection par l’hydratation de la peau et le rôle de barrière immunologique.

Quelles sont les mesures à prendre en cas de transpiration ?

  • - Le choix d’une alimentation adaptée : évitez le tabac, les aliments contenant de la caféine (café, thé, chocolat, ou soda à base de caféine) et la nourriture épicée, car ils stimulent la production de sueur.
  • - La toilette : réalisez une toilette des zones sujettes à l’hyper-transpiration avec un savon doux1 à 2 fois par jour et en séchant bien pour éviter la macération qui pourrait favoriser l’apparition de mycoses.
  • - Le port de vêtements appropriés : privilégiez les vêtements amples en matières naturelles (coton, lin, laine) et pas de matière synthétique. Par exemple, des chaussettes en coton à changer deux fois par jour si besoin, et des chaussures en cuir ou toile plutôt qu’en plastique.
  • - L’utilisation de protections adhésives sous les aisselles : elles se placent directement sur la peau et protègent ainsi les vêtements d’une usure prématurée.
  • - Des absorbeurs d’odeurs peuvent être utilisés en complément pour le confort au niveau des chaussettes et des chaussures et ils diminuent les odeurs dues à la colonisation bactérienne.
  • - L’épilation réduit également l’adhésion de la sueur aux poils.
  • Apprendre à maitriser les situations sources de stress : techniques de relaxation par exemple.
  • - L’usage d’un déodorant ou d'un anti-transpirant.


Sur le même thème


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.