Publicité

sante-dz - BlocNotes - 25 Juin : Journée mondiale du vitiligo

25 Juin : Journée mondiale du vitiligo

25 Juin : Journée mondiale du vitiligo

Cette journée mondiale a été voulue par des fans de Mickael Jackson, justement atteint par le vitiligo. Il s'agit d'une maladie qui se manifeste notamment par une dépigmentation de la peau.

Une initiative internationale pour que le 25 juin (date d'anniversaire de la mort de la légende) soit reconnue officiellement comme la journée mondiale du vitiligo par les Nations Unies, a été lancée par le biais du site 25june.org.  Elle vise à recueillir 500.000 signatures pour une pétition qui sera portée à la connaissance du Secrétaire Général des Nations Unies.

Le vitiligo se manifeste par des zones de peau dépigmentée de taille plus ou moins importantes, sur le visage, les pieds, les mains, les articulations, etc... cette maladie n’est ni infectieuse, ni contagieuse, ni (physiquement) douloureuse. Ses répercussions psychologiques ne sont pourtant pas à prendre à la légère et les personnes atteintes souffrent souvent du regard des autres.

Le plus souvent, le vitiligo apparait au niveau des mains, des pieds, des genoux, des coudes et du visage. Dans les cas les plus rares, les taches peuvent apparaître au niveau des parties génitales, dans le dos, le torse, les jambes ou les bras. Cette maladie affecte autant les hommes que les femmes et s’il y a a des poils aux endroits touchés par le vitiligo, ces deniers deviennent blancs.

La leucodermie n’est pas une maladie grave ni contagieuse, mais il faut en tenir compte et observer les changements qui se produisent. Les personnes qui souffrent de vitiligo peuvent également souffrir de problèmes psychologiques tels que la dépression, le manque d’auto-estime ou la timidité, à cause de la honte que provoque cette situation.

Pourquoi le vitiligo apparaît-il ?

La science ne sait toujours pas quelles sont les causes d’apparition de la leucodermie. Cependant, des liens ou des déclencheurs de cette maladie ont été trouvés récemment. En voici quelques exemples:

Les problèmes du système immunitaire

Les troubles des défenses de l’organisme, le stress, une maladie immunodépressive ou une chirurgie, par exemple, sont des facteurs qui peuvent empêcher la formation de certains anticorps et, en même temps, la prolifération d’autres anticorps qui agissent contre les cellules créatrices de mélatonine.

On dit également qu’une personne peut souffrir de vitiligo quand elle souffre d’un choc émotionnel (la mort d’un être cher, la séparation des parents, la perte d’un travail etc.) ou si elle traverse une période de stress, d’anxiété ou de nervosité.

Les causes héréditaires

Bien que cette affirmation n’ait pas encore été vérifiée, certaines personnes souffrent de leucodermie comme leurs parents ou leurs grands-parents.

Pourtant, les patients qui présentent un arbre généalogique avec des antécédents de vitiligo ou des cas de dépigmentation de la peau, sont très rares.

Les facteurs neurodégénératifs

Suite à l’étude du lien entre le vitiligo et les neurotransmetteurs, on estime que les causes des altérations de la production des cellules qui fabriquent la mélanine, sont les suivantes:

  • Le stress
  • Le mauvais fonctionnement de la glande thyroïde 
  • Les changements hormonaux (grossesse, ménopause)
  • Troubles à cause d’autres maladies (diabète sucré, la maladie d’Allison, l’anémie pernicieuse)
  • Des blessures

Les remèdes pour soigner le vitiligo

Pour le moment, les traitements médicaux prescrits aux patients ayant une leucodermie sont coûteux, peu efficaces et les résultats sont très longs à apparaitre.

C’est pour cela que la plupart des patients les abandonnent après quelques semaines ou quelques mois. 

Il existe également des thérapies pour restaurer le pigment de la peau mais elles sont très invasives, douloureuses, coûteuses et très peu de professionnels sont qualifiés pour réaliser ce traitement.

Dans certaines cas, on peut faire une greffe de peau. On utilise aussi des médicaments pour favoriser la production de mélanine comme des corticoïdes et des psoralènes, qui ont des effets secondaires sur les patients.

Voici divers remèdes naturels qui peuvent améliorer l’aspect du vitiligo:

L’huile d’onagre

Dans les magasins diététiques et les maisons naturistes, on peut trouver cette huile sous forme de capsules, en concentration de 500 mg.

L’aloe vera

Les propriétés de l’aloe vera pour la peau sont très connues. Il suffit simplement d’ouvrir une tige d’aloe vera dans le sens de la longueur , d’en extraire le gel et de l’appliquer sur les zones affectées par la leucodermie, tous les jours avant d’aller vous coucher.

L’indice de protection solaire

En soi, il ne s’agit pas d’un traitement pour éliminer le vitiligo, mais c’est une manière de ne pas empirer la situation.

N’oubliez pas que la zone affectée n’a pas de barrière naturelle de pigments et donc les rayons UV sont très nocifs (plus que dans n’importe quelle partie du corps).

Alors, pour éviter les brûlures graves, ne sortez jamais sans vous appliquer une bonne quantité de protection solaire (d’indice 40 au moins) ou un écran solaire (comme celui qu’on utilise sur les bébés ou les personnes à la peau sensible) sur les zones dépigmentées.

Les bonnes habitudes

Pour éviter d’empirer le vitiligo, certains changements d’habitudes sont à prendre en compte.

En effet, il est important de réduire le niveau de stress, car aujourd’hui c’est la cause principale de nombreux  problèmes et maladies, dont la leucodermie.

Il est également recommandé de porter des vêtements qui n’exposent pas trop la peau, de ne pas s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes, surtout en été, et de porter un chapeau ou un foulard etc.


Publicité
Ce site utilise des cookies
Si vous voulez poursuivre votre navigation sur le site sante-dz.com et ses sites associés, veuillez accepter les Conditions Générales d'Utilisation en cliquant sur Continuer. En continuant votre navigation sans cliquer sur Continuer, vous acceptez automatiquement ces conditions.