Publicité

sante-dz - BlocNotes - 9 Juin : Journée mondiale de la santé du pied

9 Juin : Journée mondiale de la santé du pied

9 Juin : Journée mondiale de la santé du pied

La journée mondiale de la santé du pied existe depuis 2003. Rappelons que le pied est une partie complexe du corps et que cette complexité en fait le siège de nombreuses pathologies, des plus bénignes au plus graves pouvant conduire le patient à une perte d'autonomie importante.

Les maladies du pied sont très nombreueses, et cette journée mondiale est l'occasion de mettre l'accent sur l'importance de consulter un podologue en cas de douleurs aux pieds, de gonflement ou autres symptômes.

Outre les pathologies dermatologiques du pied qui bien souvent sont bégnines telles que les cors, les crevasses, les mycoses et pour lesquelles il existe des traitements efficaces, il existe bien des maladies liées au pied et qui cachent des complications très graves, et sur ce point le pied du diabétique est souvent mis en avant car 95% des amputations en Algérie dues aux complications du pied du diabétiques peuvent etre évitées. 

La goutte est également l'un des maladies affectant le pied les plus fréquentes, est un type d’arthrite qui touche généralement l’articulation du gros orteil. Les aliments riches en purine, un composé chimique présent dans les viandes rouges, le poisson et certains alcools, peuvent déclencher une attaque de goutte en élevant le niveau d’acide urique dans le corps. L’acide urique est normalement éliminé dans l’urine, mais peut être produit en grande quantité ou insuffisamment excrété, chez certaines personnes. Le cas échéant, un médecin prescrit des anti-inflammatoires pour soulager et propose un régime faible en purine en prévention.

Fig : Maladie de la goutte 

 

Quoi qu'il en soit, si une douleur de pied apparait qu'elle soit associée ou non à différents symptômes tels que :

  • un gonflement du pied ;
  • l’apparition de rougeurs ;
  • le développement d’ampoules ;
  • l’apparition de cors ou de durillons ;
  • la survenue d’ongles incarnés;
  • une raideur articulaire ;
  • des difficultés à bouger le pied ou à poser le pied.

Consulter votre médecin traitant qui vous orientera vers un podologue ou un autre spécialiste (cardiologue, rhumatologue, endocrinologue, diabétologue,...etc.) selon votre cas.

 

 

 

 

 


Publicité
Ce site utilise des cookies
Si vous voulez poursuivre votre navigation sur le site sante-dz.com et ses sites associés, veuillez accepter les Conditions Générales d'Utilisation en cliquant sur Continuer. En continuant votre navigation sans cliquer sur Continuer, vous acceptez automatiquement ces conditions.