Publicité

sante-dz - Conseils - Les maladies infectieuses

Les maladies infectieuses
  • Article

Les maladies infectieuses

Les maladies infectieuses

Les maladies infectieuses

Les maladies infectieuses

Les maladies infectieuses sont une des premières causes de mortalité dans le monde. Elles sont provoquées par des virus, des bactéries, des parasites ou des champignons. Elles sont responsables de 14 millions de décès chaque année, partout dans le mondePlus de 90% d’entre-elles  surviennent dans les pays en développement.

De tous temps, de grandes épidémies ont ravagé le monde, comme la peste au Moyen-âge ou la grippe espagnole au début du XXème siècle. La médecine a espéré un jour venir à bout de ces fléaux redoutés par l'humanité grâce aux progrès réalisés dans le domaine de l'hygiène, la vaccination et les antibiotiques. Cependant si les antibiotiques sont très efficaces contre les maladies infectieuses bactériennes, leur usage massif a rendu de plus en plus de bactéries résistantes à ces médicaments. Par ailleurs, de nouvelles maladies sont apparues, comme le Sida au XXème siècle, devenue une pandémie majeure avec plus de 40 millions de personnes infectées dans le monde.

Les maladies les plus meurtrières

Six groupes de maladies qui représentent à elles seules 90% des décès par infection dans le monde :

1.    Sida : 3,1 millions de décès en 2004 ;

2.    Maladies respiratoires aiguës bactériennes (pneumocoques) et virales (comme la grippe) : 3 millions de décès par an ;

3.    Maladies diarrhéiques (choléra, fièvre typhoïde et autres) : 2,5 millions de décès par an ;

4.    Tuberculose : Près de 2 millions de décès par an ;

5.    Paludisme : plus d'1 million de décès par an ;

6.    Rougeole : 750 000 décès par an, alors qu'il existe un vaccin qui pourrait prévenir cette mortalité…

Les maladies infectieuses sont responsables de 43% des décès dans les pays en développement contre 1% dans les pays industrialisés.

Il faut de plus tenir compte de la mortalité imputée à certains cancers, une réalité souvent ignorée : au moins 15% des cancers sont d'origine infectieuse :  

  •  Les virus des hépatites B et C provoquent des infections chroniques pouvant évoluer en quelques années en cancer du foie (la vaccination contre l’hépatite B permet de diminuer le taux de ce cancer).
  •  Les "papillomavirus" humains (le type 16 et 18 en particulier) provoquent des cancers du col de l'utérus, deuxième cause de mortalité par cancer dans le monde chez la femme. Ce cancer peut être prévenue par la vaccination de toutes les filles avant l’age de la puberté. 
  •  Le virus EBV (Epstein Barr Virus) est associé à des cancers du naso-pharynx ou à des lymphomes non hodgkiniens (relativement fréquents en Algérie).
  •  Les infections chroniques dues à bactérie Helicobacter Pyloripeuvent évoluer en cancers et lymphomes de l’estomac.
  •  Le virus HTLV  est associé à des leucémies et lymphomes.
  •  Le virus HHV8 est associé au sarcome de Kaposi, un cancer de la peau très fréquent depuis l’apparition de l'épidémie du VIH/Sida.

Pourquoi y a-t-il toujours des maladies infectieuses ?

1.    Les bactéries ont une capacité à s'adapter à leur environnement, en particulier animal et humain. Ainsi Listeria monocytogenes, bactérie transmise par l'alimentation, est capable de se multiplier à 4°C, donc dans les réfrigérateurs

2.    La pauvreté, l'hygiène insuffisante, la malnutrition, la carence en prévention, le mauvais usage des traitements antimicrobiens sélectionnant des résistances aux agents anti-infectieux sont les principales causes du maintient , voire de  l'accroissement  des maladies infectieuses dans le monde.

3.    De mêmeles guerres, les famines, les déplacements massifs de populations avec établissement de camps de réfugiés à l'hygiène précaire, sont la cause d'épidémies dramatiques.

4.    Les voyages également, notamment en avion, permettent aux microbes, à travers ceux qui les hébergent, de se déplacer rapidement d'un bout à l'autre de la planète.

5.    Un certain nombre de maladies infectieuses émergentes correspondent en fait à des maladies liées au progrès :

a.     L'industrialisation de la chaîne alimentaire et les transports d'aliments à travers la planète conduisent à de fréquentes ruptures de la chaîne du froid à l’origine de diarrhées infectieuses  d’origine alimentaire

b.    Infections respiratoires liées aux dispositifs de conditionnement d'air et aux circuits de distribution d'eau : maladie dite du Légionnaire due à des bactéries qui poussent dans les circuits d'eau, puis se trouvent vaporisées et inhalées.

c.     Infections liées aux techniques médicales : certains outils utilisés par la médecine peuvent parfois exposer les patients à des risques infectieux. Les cathéters ou les sondes urinaires posés chez des patients hospitalisés sont autant de voies d'entrée possibles pour certaines bactéries.

En cette période estivale, propice aux  sorties et donc à la prise des repas en dehors du domicile ainsi qu’aux fêtes de mariage, Zerda, ‘’Ouada’’ et autres , chacun de nous se doit de faire très attention aux conditions d’hygiène de l’alimentation qu’il prend et en cas de suspicion d’infection, il faut très rapidement faire appel à un médecin et signaler le cas au bureau d’hygiène de l’APC, avant que des épidémies ne fassent tache d’huile comme cela est le cas chaque été dans différentes régions du pays.

La prévention du péril infectieux passe avant tout par une veille épidémiologique à l'échelon de la commune, de la région sanitaire et de tout le pays.


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.