Publicité

sante-dz - Actualités - Migraine : vers un premier traitement qui cible la cause de la migraine

Migraine : vers un premier traitement qui cible la cause de la migraine

Migraine : vers un premier traitement qui cible la cause de la migraine

Trois groupes pharmaceutiques ont déclaré avoir obtenu des résultats positifs dans des essais cliniques de phase 3 de médicaments appartenant à une nouvelle classe d'immunothérapie pour prévenir les crises de migraine.

Administrés par injection, ces trois médicaments sont des anticorps de synthèse qui bloquent l'action d'une protéine, le peptide relié au gène calcitonine ou CGRP (pour calcitonin gene-related peptide), en se fixant sur la molécule elle-même ou sur son récepteur.

La calcitonine est un neuromédiateur qui joue un rôle important dans la genèse de la crise de migraine et la transmission du signal de douleur. Les trois groupes pharmaceutiques ont constaté une réduction de la fréquence des migraines et de leur sévérité.

Selon le Dr Martin Veilleux de l’Hôpital neurologique de Montréal qui a supervisé les essais de l’un de ces anticorps, rapporte Radio-Canada, ces bénéfices ont été observés chez plus de la moitié des participants.

Les résultats préliminaires de l'étude, qui doit être publiée sous peu, sont aussi encourageants, dit-il que ceux obtenus par des concurrents et publiés en novembre 2017 dans le New England Journal of Medicine.

Selon le Dr Veilleux, les essais cliniques montrent aussi que ces traitements causent peu d'effets secondaires, contrairement à la plupart des médicaments utilisés jusqu'à maintenant pour prévenir les migraines.

C'est là une autre avancée majeure, souligne la neurologue Elizabeth Laroux, directrice du programme des céphalées à l'Université de Calgary. En effet, explique la spécialiste des migraines, les antidépresseurs, antihypertenseurs et autres médicaments contre l'pilepsie qui aident aussi parfois les migraineux sont associés à des effets secondaires majeurs, comme des pertes de mémoire, de la somnolence ou encore une importante prise de poids. 

C'est le premier traitement qui cible la cause de la migraine, souligne-t-elle.

Ces médicaments pourraient être rendus disponibles au cours de la prochaine année.


Publicité
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, mais nous ne sauvegardons pas de données personnelles. Continuer.