Publicité

sante-dz - Conseils - Canicule : insolation et coup de chaleur

Canicule : insolation et coup de chaleur
  • Article

Canicule : insolation et coup de chaleur

On a souvent tendance à confondre insolation et coup de chaleur. En fait, alors que l'insolation est due aux rayons de soleil qui tapent directement sur la tête, le coup de chaleur est beaucoup plus insidieux et peut arriver brusquement, lorsque vous avez fait des efforts physiques dans un environnement chaud et humide.

L'insolation est liée à l’effet direct du soleil sur la tête et est favorisée par la chaleur : elle provoque des maux de tête violents, des nausées, de la fièvre et parfois une perte de connaissance

Que faire en cas d'insolation?

En cas d’insolation, placez la personne à l’ombre et aspergez-la d’eau froide ou donnez-lui carrément une douche ou un bain frais (mais pas trop froid). Appelez le médecin ou le SAMU si la personne souffre de troubles de la conscience.

Le coup de chaleur ou l'hyperthermie quant à elle est une urgence médicale qui peut être fatale si on n’administre pas de soins rapides : la température corporelle peut atteindre ou dépasser 40°C car le corps ne parvient plus à se refroidir après une exposition à une trop forte température pendant une durée trop longue. On peut aussi perdre connaissance ou faire des convulsions.

Il peut toucher les sportifs qui s'entraînent aux heures les plus chaudes de la journée, les personnes qui font de longs trajets dans des voitures non ventilées ou climatisées, mais aussi les personnes âgées qui ne transpirent pas suffisamment ou les patients qui prennent certains médicaments au long cours (bétabloquants, diurétiques et certains antidépresseurs).

Les symptômes qui doivent alerter:

• Une transpiration abondante

• Une faiblesse ou une fatigue généralisée

 Des vertiges et étourdissements

• Des nausées ou vomissements

• Des maux de tête

• Une respiration rapide et rythme cardiaque qui s'accélère

• Une soif très importante (ce qui est le signe que le coup de chaleur s'accompagne d'une déshydratation).

Que faire en cas de coup de chaleur?

En l'absence de mesures pour vous refroidir au plus vite, l'hyperthermie va progresser, risquant de causer des dommages irréversibles aux organes vitaux.

• Installez-vous au plus vite dans un endroit frais et à l'ombre.

• Buvez de l'eau fraîche en quantité suffisante mais ni alcool ni café ni sodas qui favorisent la déshydratation.

• Ne gardez pas de vêtements serrés : en cas de fortes chaleurs, il est toujours conseille de porter des vêtements amples et clairs (et en matières naturelles type coton et lin).

• Appliquez des serviettes humides sur la peau pour faire baisser la température corporelle. Mais ne prenez pas de douche froide car cela augmente le risque de choc thermique, mauvais pour le cœur.

La plupart des coups de chaleur disparaissent avec ces simples mesures mais si la personne fait un malaise, qu'elle présente d'importants signes de déshydratation (yeux cernés, langue sèche) ou que la fièvre atteint les 40°C et ne descend pas, appelez les secours médicaux. Le risque majeur de l'hyperthermie est en effet l'arrêt cardiaque.


Publicité