Publicité

sante-dz - Conseils - Bienfaits et méfaits du soleil

Bienfaits et méfaits du soleil
  • Article

Bienfaits et méfaits du soleil

Si le bronzage donne meilleure mine, l'excès d’exposition au soleil et donc aux rayons ultraviolets est très nocif. Parmi les bienfaits du soleil on peut citer l’éclat de la peau et la synthèse de Vit.D mais parmi les méfaits on peut citer l’érythème (coup de soleil), l’insolation (coup de chaleur), le vieillissement accéléré de la peau et enfin la survenue de cancer de la peau. Comment éviter ces méfaits ?

  • Les premiers jours de grand soleil, la peau ne doit pas être exposée plus de 10 à 15 minutes. Puis la durée d'exposition peut être progressivement augmentée.
  • Il faut rester à l'ombre entre 11h et 15h.
  • Chez les enfants et particulièrement les nourrissons, il faut éviter les expositions prolongées au soleil ou en endroits clos (en particulier la voiture).
  • Appliquez un produit solaire en quantité suffisante, 30 minutes avant l'exposition et renouveler les applications car la transpiration diminue son efficacité. Cependant cette application de crème solaire n’autorise pas d’augmenter le temps d’exposition au soleil .La vraie protection est celle qui est conférée par les vêtements et un chapeau à larges bords. Pour les bébés, c’est la seule admise.
  • Les rayons de soleil agissent non seulement sur la peau mais également sur les yeux pouvant favoriser la formation de cataracte (opacification du cristallin). Il faut donc se protéger les yeux (lunettes de soleil).
  • Si malgré ces précautions vous avez pris un coup de soleil :
    • Appliquez des compresses humides froides pendant 15 à 30 minutes ;
    • prenez une douche rafraîchissante ;
    • buvez abondamment.
    • Il existe par ailleurs des crèmes qui soulagent l’irritation.

Le coup de chaleur se caractérise par une fièvre supérieure à 40°C, associée à des signes neurologiques graves (pertes de connaissance…), à un état de choc , à des signes cutanés (peau brûlante, muqueuses et langue sèches) et parfois à des signes digestifs (nausées, vomissements et diarrhées). Le coup de chaleur est une urgence. L'évolution est le plus souvent favorable, mais le coup de chaleur peut laisser parfois persister des séquelles (crampes et troubles neurologiques). Son traitement doit être le plus rapide possible. Il repose sur le refroidissement et la réhydratation.


Publicité