Publicité

sante-dz - Actualités - L’Obésité chez l’adulte de 35 à 70 ans en Algérie

L’Obésité chez l’adulte de 35 à 70 ans en Algérie

L’Obésité chez l’adulte de 35 à 70 ans en Algérie

Sommaire

INTRODUCTION ………………………………………………………………………….

07

PROBLEMATIQUE…………………………………………………………………………

11

OBJECTIFS………………………………………………………………………………….

15

METHODOLOGIE………………………………………………………………………….

17

Echantillonnage………………………………………………………………………

18

Réalisation pratique de l’enquête……………………………………………………..

18

Surpoids obésité……………………………………………………………………………….

19

            Evaluation du niveau socioéconomique……………………………………………….

20

            Evaluation du niveau d’activité physique………………………………………. ….

20

            Analyse multivariée…………………………………………………………………

20

RESULTATS…………………………………………………………………………………

22

Caractéristiques épidémiologiques de l’individu âgé de 35 à 70 ans…………………….

23

  1. Description de la population d’étude…………………………………………………..

23

  1. Mesures anthropométriques, tensionnelles et biologiques……………………………..

24

C-Caractéristiques socioéconomiques et comportement à risque………………………….

25

D-Prévalence de l’HTA, du diabète et de la dyslipidémie……………………………….

26

E- Etats morbides de l’individu……………………………………………………………

27

Analyse des caractéristiques du surpoids…………………………………………………..

28

  1. Détermination de la prévalence………………………………………………………

28

  1. Selon le sexe…………………………………………………………..

28

  1. Selon l’âge…………………………………………………………….

28

  1. Selon le milieu………………………………………………………..

28

  1. Selon la région………………………………………………………..

28

  1. Selon l’activité professionnelle……………………………………….

29

  1. Selon le niveau éducationnel………………………………………….

29

  1. Selon le statut marital………………….………………………………

29

  1. Selon le statut tabagique………………………………………………

30

  1. Selon le temps passé devant la télévision……………………………

30

  1. Selon le niveau socioéconomique…………………………………….

30

  1. Selon le nombre de repas consommés par jour………………………..

31

  1. Selon l’activité physique………………………………………………

31

  1. Mesures anthropométriques, tensionnelles et biologiques……………………………

32

a-Mesures anthropométriques…………………………………………….

32

b-Mesures tensionnelles………………………………………………….

32

c-Mesures biologiques……………………………………………………

32

  1. Prévalence de l’HTA, du diabète et de la dyslipidémie………………………………

33

  1. Etats morbides de l’individu………………………………………………………….

33

Analyse des caractéristiques de l’obésité totale……………………………………………

34

  1. Détermination de la prévalence…………………………………………….

34

  1. Selon le sexe…………………………………………………………..

34

  1. Selon l’âge…………………………………………………………….

34

  1. Selon le milieu………………………………………………………

34

  1. Selon la région………………………………………………………

34

  1. Selon l’activité professionnelle……………………………………….

35

  1. Selon le niveau éducationnel………………………………………….

35

  1. Selon le statut marital…………………………………………………

36

  1. Selon le statut tabagique…………………………………………….

36

  1. Selon le temps passé devant la télévision……………………………

36

  1. Selon le niveau socioéconomique…………………………………….

37

  1. Selon le nombre de repas consommés par jour……………………..

37

  1. Selon l’activité physique…………………………………………….

38

  1. Mesures anthropométriques, tensionnelles et biologiques……………………

38

  1. Mesures anthropométriques…………………………………………

38

  1. Mesures tensionnelles……………………………………………….

38

  1. Mesures biologiques…………………………………………………

38

  1. Prévalence de l’HTA, du diabète et de la dyslipidémie………………………………

39

  1. Etats morbides de l’individu………………………………………………………….

39

Analyse des caractéristiques de l’obésité abdominale selon l’IDF ……………………….

40

  1. Détermination de la prévalence……………………………………………………….

40

  1. Selon le sexe………………………………………………………….

40

  1. Selon l’âge…………………………………………………………….

40

  1. Selon le milieu………………………………………………………..

40

  1. Selon la région………………………………………………………..

41

  1. Selon l’activité professionnelle……………………………………….

41

  1. Selon le niveau éducationnel………………………………………….

41

  1. Selon le statut marital…………………………………………………

42

  1. Selon le statut tabagique………………………………………………

42

  1. Selon le temps passé devant la télévision…………………………….

42

  1. Selon le niveau socioéconomique…………………………………….

43

  1. Selon le nombre de repas consommés par jour……………………….

43

  1. Selon l’activité physique……………………………………………..

44

  1. Mesures anthropométriques, tensionnelles et biologiques……………………………

44

  1.  Mesures anthropométriques………………………………………….

44

  1.  Tensionnelles………………………………………………………..

44

  1. Mesures biologiques………………………………………………….

44

  1. Prévalence de l’HTA, du diabète et de la dyslipidémie……………………………..

 44

D. Etats morbides de l’individu…………………………………………………………

45

Analyse des caractéristiques de l’obésité abdominale selon l’ATP III…………………..

46

  1. Détermination de la prévalence…………………………………………………….

46

  1. Selon le sexe…………………………………………………………

46

  1. Selon l’âge……………………………………………………………

46

  1. Selon le milieu………………………………………………………..

46

  1. Selon la région……………………………………………………….

46

  1. Selon l’activité professionnelle……..………………………………..

47

  1. Selon le niveau éducationnel…………………………………………

47

  1. Selon le statut marital…………………………………………………

48

  1. Selon le statut tabagique………………………………………………

48

  1. Selon le temps passé devant la télévision…………………………….

48

  1. Selon le niveau socioéconomique…………………………………….

49

  1. Selon le nombre de repas consommés par jour……………………….

49

  1. Selon l’activité physique……………………………………………

50

B. Mesures anthropométriques, tensionnelles et biologiques…………………………..

50

  1. Mesures anthropométriques………………………………………….

50

  1. Mesures tensionnelles………………………………………………..

50

  1. Mesures biologiques………………………………………………….

50

    C. Prévalence de l’HTA, du diabète et de la dyslipidémie……………………………

51

    D. Etats morbides de l’individu…………………..……………………………………

51

Synthèse……………………..……………………………………………………….

53

Analyse multivariée…………………..……………………………………………………

56

  1. Hommes …………………….…………………………………………………….

 57

  1. Milieu avec ajustement sur les variables socioéconomiques (modèle 1.)…………….

57

  1. Surpoids ……………………..……………………………………….

57

  1. Obésité totale…………………..……………………………………..

57

  1. Obésité abdominale selon l’IDF………………………………………

57

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III………………………………….

58

  1. Région avec ajustement sur les variables socioéconomiques (modèle 1)……………

58

  1. Surpoids ……………………..…………………………………………..

58

  1. Obésité totale……………………..……………………………………..

58

  1. Obésité abdominale selon l’IDF…………………………………………

58

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III…………………………………….

58

  1. Milieu avec ajustement sur les variables socioéconomiques et les autres (modèle2)

59

  1. Surpoids …………….………………………..………………………….

59

  1. Obésité totale…………….………………………………………………

59

  1. Obésité abdominale selon l’IDF…………………………………………

59

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III…………………………………….

59

  1. Région avec ajustement sur les variables socioéconomiques et les autres (modèle2)

59

  1. Surpoids……………….…………………………………………………

59

  1. Obésité totale……………….……………………………………………

59

  1. Obésité abdominale selon l’IDF…………………….…………………..

60

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III………………….………………….

60

  1. Femmes …………….……………………….……………………………………….

60

  1. Milieu avec ajustement sur les variables socioéconomiques (modèle 1)…………….

60

  1. Surpoids ………….……………………….……………………………..

60

  1. Obésité totale…………………………………………………………….

60

  1. Obésité abdominale selon l’IDF………….……………………………

60

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III………………….…………………

60

  1. Région avec ajustement sur les variables socioéconomiques (modèle 1) ……………

61

  1. Surpoids ………………………………….…………………………….

61

  1. Obésité totale……….……………………….…………………………..

61

  1. Obésité abdominale selon l’IDF………………………………………..

61

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III…………………………………….

62

  1. Milieu avec ajustement sur les variables socioéconomiques et les autres (modèle2).

62

  1. Surpoids ……………….…………………….……………………….

62

  1. Obésité totale…………………………………………………………..

62

  1. Obésité abdominale selon l’IDF………………………………………

62

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III………………………………….

62

  1. Région avec ajustement sur les variables socioéconomiques et les autres (modèle 2).

62

  1. Surpoids …………….…………………………………………………

62

  1. Obésité totale…………….…………………………………………….

62

  1. Obésité abdominale selon l’IDF……………………………………….

62

  1. Obésité abdominale selon l’ATP III……………………………………..

62

Synthèse……………………………………………………………………………………..

64

CONCLUSION……………….……………………….…………………………………….

65

ANNEXES ……………………………………….…………………………………………

67

 

 INTRODUCTION

La transition sanitaire est un concept développé par Omran au début des années 60 pour expliquer l’évolution de la situation épidémiologique et son interaction avec les facteurs démographiques, environnementaux et socio économiques constatées au cours des 18ème et

19ème siècles dans les pays occidentaux et au 20ème siècle dans les pays du sud. Ce concept a évolué au cours du temps au vu de situations observées non prises en compte au départ.

L’Algérie, pays émergent, à l’instar de tous les pays du monde, traverse depuis maintenant une vingtaine d’années une transition sanitaire révélée par différentes études. En effet « l’âge de la pestilence et de la famine » est largement dépassé ; les maladies transmissibles et les problèmes de santé maternelle et infantile ont sensiblement diminué grâce à l’amélioration des conditions de vie et de la couverture sanitaire et la mise en œuvre de programmes nationaux de santé publique.

Ce qui a eu pour conséquence une baisse notable de la mortalité générale qui est passée de

16,45 pour mille à la fin des années 60 à 4,41 pour mille habitants en 2002. Ceci s’estaccompagné d’une augmentation progressive de l’espérance de vie (de moins de 50 ans en 1962 à 74,6 ans en 2005) et d’une transition démographique plus tardive (années 1980) qui s’est manifestée par une modification de l’aspect de la pyramide des âges dans laquelle la proportion des populations les plus jeunes (moins de 20 ans) amorce une diminution progressive alors que celle des populations adultes est en nette augmentation (les 20 – 59 ans représentent 41,5% de la population et 7,1% ont 60 ans et plus en 2005 et arriveront à 10% en 2015) ; ce qui a pour corollaire un vieillissement progressif de la population et l’augmentation du poids des maladies chroniques que des études effectuées lors de la décennie écoulée ont identifié, notamment l’enquête nationale santé réalisée par l’INSP en 1990.

Cette enquête a mis en évidence que les affections les plus fréquentes sont les maladies cardiovasculaires (22,5%), les maladies respiratoires (18,4%), les maladies ostéoarticulaires

(7%) et le diabète (6,9%) [ENS, INSP, 1990].

Plus récemment, l’étude relative à l’analyse des causes de décès en population générale dans un échantillon de 12 wilaya et l’analyse des motifs d’hospitalisation dans un échantillon

d’établissements hospitaliers répartis sur le territoire national [TAHINA, INSP, 2002] révèlent que les affections chroniques suivantes occupent dans notre pays une place prépondérante dans la charge de morbidité actuelle:

  • L'hypertension artérielle et ses complications vasculaires (cardiaques, cérébrales, artérielles périphériques) ;
  • Le diabète sucré ;
  • Les affections respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique, broncho-pneumopathie chronique obstructive) ;
  • Les maladies digestives (ulcères digestifs, lithiase biliaire, colopathies) 
  • L’insuffisance rénale chronique ;
  • Les cancers ;
  • Les maladies mentales.

Les déterminants de ces affections sont aujourd’hui en majorité connus, notamment l’obésité et les facteurs liés aux modes de vie et aux comportements des individus tels que la sédentarité, l’évolution des habitudes alimentaires, l’usage du tabac et la consommation d’alcool dont il convient d’en déterminer l’importance et l’impact sur la santé des algériens.

Et à cet effet l’INSP a réalisé en juin 2005 une enquête nationale santé qui rentre dans le cadre global d’un projet de recherche sur la transition épidémiologique et son impact sur la santé dans les pays nord africains [TAHINA]  et dont les objectifs sont :

  • L’estimation de la morbidité au niveau de la population
  • L’estimation de la consommation de soins
  • L’estimation de la fréquence des facteurs de risques chez les adultes de 35 à 70 ans

Il part du principe que la transition épidémiologique, caractérisée par la persistance ou la réémergence des « maladies du passé » et l’augmentation de l’importance des maladies chroniques, pose de façon accrue la problématique des (la) stratégie(s) d’intervention sanitaire à lancer sur le terrain. Les actions engagées par l’Institut National de Santé Publique dans le cadre du projet TAHINA sont des tentatives de réponse visant l’élaboration de recommandations à l’attention des acteurs du système de santé impliqués dans la gestion de cette transition.

Lesquelles recommandations, réunies avec d’autres données sanitaires issues d’autres sources, apporteront une contribution à la réorientation du système de santé amorcée déjà depuis quelques mois dans le cadre des réformes sanitaires. Afin d’asseoir les (la) stratégie(s) d’intervention, le projet se propose d’articuler deux types d’analyse complémentaires :

  1. La caractérisation de la transition épidémiologique, de ses déterminants et de ses conséquences ;
  2. L’analyse des représentations de cette transition par les acteurs (populations, professionnels et décideurs) et l’analyse des pratiques qui s’y rapportent.

Les objectifs généraux du projet visent à :

  1. renforcer la capacité des services de santé à gérer les problèmes posés par l’avancée de la transition épidémiologique à travers une stratégie globale, intégrée et multisectorielle ;
  2. augmenter l’attention à la prévention des maladies chroniques non transmissibles de tous les secteurs concernés par les changements dans les modes de vie.

Les objectifs spécifiques se proposent de :

  1. Mesurer la charge de morbidité globale et ses coûts associés liés à la transition épidémiologique ;
  2. Caractériser les déterminants alimentaires, économiques, sociaux, culturels et environnementaux de cette situation ;
  3. Identifier les représentations et l’évolution des pratiques actuelles des professionnels de santé face aux changements de la situation sanitaire et nutritionnelle ;
  4. Identifier la perception et la sensibilité des acteurs d’autres secteurs concernés sur ces changements ;
  5. Mettre en évidence l’évolution des représentations et des pratiques de la population en matière de santé, d’alimentation et de modes de vie ;
  6. Initier un processus d’élaboration conjoint de stratégies d’interventions intégrées et globales.

Quatre grands thèmes, organisés en work packages, ont été choisis à cet effet :

WP1: Evaluation de la charge de morbidité qui comprend les thèmes d’étude suivants :

  • Evaluation des causes de mortalité
  • Appréciation de la morbidité au niveau hospitalier
  • Estimation de la morbidité, de la consommation de soins et des facteurs de risques de maladies chroniques au niveau de la population
  • Analyse des coûts

WP2: Caractérisation de l’environnement socio-économique et des modes de vie qui comprend les thèmes d’étude suivants :

  • Cadre conceptuel des changements liés à la transition
  • Analyse de l’environnement socio-économique
  • Evaluation des profils de consommation alimentaire et d’activité physique

WP3: Analyse des attitudes et pratiques des acteurs qui comprend les thèmes d’étude suivants :

  • Etude de groupes de population
  • Enquête auprès des personnels de santé
  • Etude des processus de décision en liaison avec les décideurs

WP4: Elaboration de stratégies qui comprend les thèmes d’étude suivants :

  • Rétrospective des interventions connues pour juger de leur degré d’adaptation possible
  • Réflexion méthodologique sur l’élaboration des stratégies
  • Intégration progressive des différents résultats de recherche
  • Contribution à la réflexion sur les stratégies au niveau national.

 Le Projet TAHINA « Transition Epidémiologique et Impact sur la Santé en Afrique du Nord » est un projet de recherche financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme INCO « Confirming the international Role of Community Research » volet INCO-MED


Publicité
Ce site utilise des cookies
Si vous voulez poursuivre votre navigation sur le site sante-dz.com et ses sites associés, veuillez accepter les Conditions Générales d'Utilisation en cliquant sur Continuer. En continuant votre navigation sans cliquer sur Continuer, vous acceptez automatiquement ces conditions.